zizvalley errachidia
ÌãÚíÉ ÒíÒ ÓíäãÇ ÇáÑÔíÏíÉ
ÇáãáÊÞì ÇáÃæá ááÝíáã æ ÇáÞÕÉ ÇáÞÕíÑíä
ÃíÇã 27-28 ÛÔÊ 2010


Errachidia, 29/08/10- Le court-métrage " Goutte de soif " de son réalisateur Said Njima s'est vu attiruber, samedi soir à Errachidia, le grand prix de la première édition de la Rencontre du court-métrage et de la nouvelle.



Le deuxième prix est allé, quant à lui, au documentaire-fiction du jeune réalisateur Amin Bissouri intitulé "Rêves modestes", alors que le troisième prix est revenu à une réalisatrice en herbe Chaymaa Hafidi pour son court-métrage "L'eau chaude froide".




"Goûtte de soif" qui a remporté le grand prix de cette première édition relate l'histoire de jeunes enfants d'un ksar contraints de chercher de l'eau à boire après un long match de football joué sous une haute température.

L'enfant qui ira la chercher ne reviendra jamais, son père lui imposera une sieste qu'il ne fera jamais.



Pour le volet de la Nouvelle, le jury a accordé le grand prix à Laaziza Raji pour son texte en langue française intitulé " L'été de Zhor ", alors que le deuxième prix est revenu, quant à lui, à Smail Farès pour sa nouvelle en langue arabe " Sans titre ". L'écrivaine en herbe Soumia Sadki s'est vue attribuer le troisième prix grâce à sa nouvelle en langue arabe " Inni Dahiba " (Je pars). Le jury de cette première éditin dédiée par l'association organisatrice Ziz -cinéma au thème de l'été et ses manifestations dans le comportement social, a décidé d'accorder une distinction particulière à la nouvelliste Nazha Kahlaoui pour son texte intitulé " Nid d'araignées".


Le jury


Lors de cette première journée, le public présent dans la salle de conférence de la Chambre du commerce, d'industrie, et des services a ainsi visionné cinq courts-métrages, en l'occurrence " Rêves simples", "Eté, bled et Beldi", "l'eau chaude froide", " L'hafia " et " goutte de soif ".

Initiée en partanriat avec le conseil municipal, le site Internet http://www.zizvalley.com et la délégation de la culture, cette Rencontre vise à encourager les jeunes créateurs de la province et à la création d'une ambiance culturelle fondé sur la communication et le partage des expériences en matière audiovisuelle et d'écriture de la Nouvelle.

Outre des projections hors compétition, une trentaine de jeunes créateurs ont également bénéficié, à cette occasion, d'ateliers sur les techniques d'écriture en langues arabe et française, et sur les étapes de la réalisation d'un film.

MAP