zizvalley errachidia
Errachidia : La production de dattes devrait atteindre cette anne environ 35.000 tonnes (ORMVA/TF)
Publi� Le 31 / 08 / 2010 19:42 | Dans Economie | 6170 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
Errachidia, 31/08/10- La production prvisionnelle du palmier-dattier, qui constitue la principale activit agricole au niveau du Tafilalet, devrait atteindre cette anne environ 35.000 tonnes, soit une hausse de prs de cinq mille tonnes, par rapport la dernire campagne agricole.
Selon l'Office rgional de mise en valeur agricole du Tafilalet (ORMVA/TF), la rcolte prcoce de ce fruit qui dbute gnralement vers la mi-octobre, a concid cette anne avec le mois du Ramadan, durant lequel le march des dattes connat une grande dynamique commerciale.
Concernant les prix prvus pour cette saison, ils varieront entre 15 et 100 dh, selon les varits, enregistrant ainsi, ajoute la mme source, une nette baisse, aprs la flambe du dbut de ce mois qui a frein l'ardeur des clients.
Tant Errachidia, Aoufous, Rissani qu' Erfoud, les marchs de dattes sont pris d'assaut, durant cette deuxime moiti du Ramadan, par les clients et les revendeurs potentiels et l'offre est de plus en plus assez abondante tant au niveau de la qualit qu'au niveau varital.
Si la production de la varit "Majhoul", connue pour sa qualit nutritive, ne constitue que 1 pc de la production globale de la rgion, d'autres varits sont produites en grandes quantits, en l'occurrence le "Khelt" (prs de 49pc), "Boufeggous" ( prs de 25 pc) et "Bouslikhen" ( prs 25 pc).
Avec un effectif d'environ 1.530.000 pieds et une production moyenne de 26.000 tonnes (26 pc de la production nationale), le palmier-dattier, qui est la plus vieille espce fruitire de la rgion, constitue l'ossature de l'agriculture oasienne.
Outre son rle socioconomique, le palmier joue un rle environnemental certain, dans la mesure o il constitue un obstacle biologique face aux phnomnes d'ensablement et de dsertification.

MAP

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=