zizvalley errachidia
La foire nationale des dattes à Erfoud
Publié Le 24 / 10 / 2008 à 22:00 | Dans Divers | 6113 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

La foire nationale des dattes organisée annuellement par l'Office régional de mise en valeur du Tafilalet sous le thème ""La transformation et la valorisation des productions oasiennes pour un développement humain durable"", est prévue du 31 octobre au 1er novembre à Erfoud, a-t-on appris mardi auprès de l'Office.


Prévue initialement du 16 au 19 octobre à Erfoud, cette manifestation socio-économique mais aussi culturelle a été reportée en raison notamment de ""la mobilisation de la majorité des techniciens et agents de service de l'Office pour le recensement des dégâts occasionnés par les fortes précipitations suivies de crues qui s'étaient abattues depuis le 09 octobre et à ce jour sur la province d'Errachidia"", explique-t-on auprès de l'Office, ajoutant ""qu'il était impossible de mobiliser, dans de pareilles conditions, l'ensemble des exposants et des différents opérateurs de la profession"".

Le secteur agricole a été gravement affecté par les fortes intempéries qui ont frappé la région, à travers la détérioration de plusieurs terres agricoles, infrastructures et équipements hydro agricoles et la perte de dizaines de milliers d'arbres fruitiers. Ces pertes sont estimées par l'Office à plus de 23 millions dhs. L'organisation de cette foire autour des produits de la datte et de ses dérivés devrait être marquée cette année par la signature de conventions de partenariat avec des associations locales qui seront chargées de gérer des unités frigorifiques et de transformation des dattes à faible qualité commerciale.


Une enveloppe de 22 millions DH a été consacrée, dans le cadre de l'Initiative nationale pour le développement humain, à la valorisation des productions oasiennes à travers la mise en place de six unités de la pâte de dattes et de deux autres pour la préparation de la confiture à base de dattes.

Le palmier dattier représente l'ossature de l'agriculture dans la région du Tafilalet. Il occupe une place importante sur les plans économique, social, environnemental et culturel. L'effectif des palmiers dattiers dans la zone est d'environ 1.500.000 pieds sur une superficie de plus de 15.000 Ha.

La production de la campagne actuelle est estimée à 40.000 tonnes au niveau du Tafilalet, soit une progression de 15 pc par rapport à la campagne agricole précédente (35.000 tonnes) et de 54 pc par rapport à la moyenne annuelle (26.000 tonnes).

En effet, les palmeraies, menées en général en culture mixte, permettent la subsistance de près de 40.000 familles dont les moyens d'existence reposent sur l'exploitation du dattier, des cultures sous-jacentes et des sous-produits que cet arbre prodigue dans un milieu aux ressources particulièrement limitées.

Le secteur phoénicicole génère 1,5 millions de journées de travail par an et participe à la stabilité de la population rurale au niveau des oasis et à hauteur de 65 pc dans la formation des revenus des exploitations oasiennes. La valeur moyenne de la production est estimée à 300 millions de DH, estime-t-on auprès de l'Office.

Commentaires article
Commentaire N°1 Posté par : filsderégion Le 26 / 10 / 2008 à 22:34 Adresse IP: 81.192.44.128
J'aimerais savoir le rôle de l'Office dans la région sur le plan de développement de l'oasis?
Plusieurs personnes intéressées se posent des questions sur l'activité de l'Office qui ingurgite mensuellement des sommes d'argent fabuleuses sans que la vallée du ziz progresse,elle regresse même à cause de plusieurs facteurs perturbateurs auxquels l'ORMVAT n'est arrivé juqu'à nos jours à y mettre fin .Quelle nouvelle stratégie va - t - il adopter pour la sauvegarde de la biodiversité et par la suite le bien- être de la population oasienne afin de freiner l'élan de l'éxaude rurale, objectif de sa mise en place?
Commentaire N°2 Posté par : Ben Moula Ali Le 27 / 10 / 2008 à 11:58 Adresse IP: 196.203.41.42

souhaiterai suivre actualités de la "mère-région"
Commentaire N°3 Posté par : outmazirt Le 30 / 10 / 2008 à 18:31 Adresse IP: 196.206.17.230
la population rurale dans la province d'errachidia souffre du deficit en moyens necessaires à la vie des individus il ya le manque des routes les barrages pour drainer les eaux des pluies pour les utilisés dans l'irrigation au lieu de leurs perte dans le sahara .la rote qui relie alnif à tinghir via la commune d'ait el ferssi n'est pas encore terminée malgré que la tranche de la prince d'ouarzazate est bien terminée dans les delais impartis,reste le grand effort à faire au niveau des structures et infrastructures de base pour ameliorer le niveau de vie des citoyens de cette province.
Commentaire N°4 Posté par : tawfik Le 11 / 05 / 2010 à 22:43 Adresse IP: 41.140.184.209
ana kanabri erfoud bazzaf 7ite fiha soya7e bazzzzzzzaaaaaaaffffffffffffffffffffffffffffffeeee
eeeeeeeeeeeee
Commentaire N°5 Posté par : marwa Le 01 / 01 / 2011 à 21:30 Adresse IP: 196.206.6.212
erfoud blad lkhir olkaram onasha lay3amrha dar omerci
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=