zizvalley errachidia
23ème Marathon des Sables
Publié Le 31 / 03 / 2008 à 22:00 | Dans Sport | 1519 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

Le Marathon des Sables (MDS), dont la 23è édition va démarrer dimanche de Merzouga, sera orphelin cette année de son emblématique Lahcen Ahensal, ce qui donnera l’occasion aux autres prétendants, qui sont toujours restés à l’ombre de l’homme aux dix titres, d’émerger du lot. 

Les pronostics vont bon train et la course au sacre masculin semble plus que jamais ouverte à toutes les possibilités. Les candidats les plus sérieux sont, logiquement, les athlètes qui étaient toujours aux trousses de Lahcen Ahesnal. Mais la surprise peut toujours venir d’un outsider probable.

Le nom de Mohamad Ahensal, frère cadet et complice de longue date de Lahcen, s’impose avec force. Mais sa tâche de préserver cet “” héritage de famille”” ne sera pas de tout repos. Le “” presque-toujours-dauphin “” de son frère (7 fois) doit se méfier des autres concurrents qui veulent à tout prix casser cette tradition familiale.

Parmi les plus redoutables d’entre eux figurent le Jordanien Salameh Al Aqra, 2è en 2006 qui fait figure de challenger de taille, le Marocain Aziz El Akad, 3è pour sa première participation l’année dernière, l’Espagnol Jorge Aubeso Martinez, champion d’Espagne du 100 km et 4è au MDS l’année dernière et le Français Gilles Diehl, ex-champion de France du 100 km.

Chez les dames, où la compétition reste plus équilibrée, la Marocaine Didi Touda, 2è l’an passé, et la Luxembourgeoise Simone Kayser, seule à avoir remporté le marathon 3 fois, seront particulièrement sous le feu des projecteurs cette année.

La 23è édition s’annonce, en outre, rude avec la distance totale la plus longue (245 km environ), mais également avec un parcours difficile dès le départ.

Ainsi, la première étape (entre Erg Chebbi près de Merzouga et Erg Znaigi), traditionnellement connue pour être une simple mise en jambe, sera plus longue que d’habitude (31,6 km).

Elle réserve également une difficile entrée en la matière avec un parcours dominé par les dunes de sable. Comme à l’accoutumée, l’action sociale accompagne la compétition sportive.

Le projet phare de cette année sera l’inauguration d’un dispensaire, une pièce cuisine, un salon d’accueil et d’une boutique dépendant de l’atelier d’artisanat pour femme construits l’année dernière au village de Jdaid.

l'opinion
Ali Refouh

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=