zizvalley errachidia
3-ème festival des musiques du désert : une grande diversité, une trame commune
Publié Le 23 / 05 / 2006 à 22:00 | Dans Art & Culture | 1331 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

Errachidia - Avec un concept inédit et une programmation riche en sensations liant rythmes forts,instruments aux sons purs et voix d'une grande rareté, la troisième édition du Festival des musiques du désert,prévue du 25 au 29 mai dans la région de Meknès-Tafilalet, promet de procurer des moments inoubliables et envoûtants. 

Organisé sous le signe "Tafilalet... ou la magie du lieu", le Festival des musiques du désert qui s'ouvrira jeudi à Errachidia, chef lieu du Tafilalet,est une invite à une élévation morale. Tout en originalité, cet événement artistique international offrira au public d'ici et d'ailleurs des spectacles authentiques où les émotions de la musique et la magie du verbe se mêlent
harmonieusement à celles qui sont offertes par la beauté secrète de cette région du sud-est du Royaume.Le programme conçu pour cette édition permettra au grand public de découvrir
un large éventail de rythmes musicaux et d'instruments et de voyager à travers une mosaïque de cultures et de coutumes qui ont en commun le désert et son étendue.

Le public aura ainsi à savourer des rythmes multiples et à explorer les univers où le sens profond de la poésie et les partitions cadencées de musique sont une douce réponse à l'âpreté du désert.

Le programme prévoit, pour cette édition, une importante participation de troupes et de musiciens arabes et africains, à l'image de Ardat de Najd (Arabie Saoudite), Nijoum Al Balimdou (Soudan), Founoun Al Badia (Egypte), As Gingas (Anoglela), Adama Yalomba (Mali), Nuru Kané (Sénégal) et Alla Foundou (Algérie). Des troupes marocaines seront également de la fête telles Gnawa Family, El Meskaoui, Lemchaheb et H-Kayne. Les émotions pures que vont procurer ces musiques originelles sont l'expression de l'âme du désert et de son essence généreuse. Fidèle à lui-même, le désert ne cessera jamais d'être un lieu de rencontre et d'interaction.

Toutefois, dans la diversité du désert, il y a une trame commune : exister par autrui et pour autrui. Par ailleurs et contrairement aux éditions précédentes organisées spécialement en plein désert (Merzouga, Ksar El Fida, Rissani, Erfoud), les organisateurs ont programmé cette année des spectacles à Errachidia, Rissani et Meknès (Sahrij Souani) en vue de permettre à un large public de découvrir et de savourer les sensations d'une musique exceptionnelle. La dimension acoustique, très importante dans ce genre de musique, est fidèlement respectée grâce à un matériel technique de grande qualité. Les festivaliers pourront également, pendant toute la durée de l'événement,visiter la région, rencontrer ses habitants et découvrir la culture du Tafilalet.


MAP