zizvalley errachidia
Mondial 2006 : L'Iran offre la qualification au Mexique
Publié Le 20 / 06 / 2006 à 22:00 | Dans Sport | 1119 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

     en inscrivant le but égalisateur face à l'Angola
 
Le seul suspense insoutenable proposé hier consistait à savoir qui, du Mexique ou de l'Angola (Groupe D) se qualifiera pour les huitièmes de finale, les autres équipes en lice connaissent déjà leur destin. Le Portugal, en tête et déjà qualifié avec 6 points (deux victoires), a rencontré le Mexique, deuxième et à qui un nul suffit pour aller en huitièmes de finale. Les Aztèques n'ont pas pu passer l'obstacle des Portugais devant lesquels ils se sont inclinés par 2 à 1. 

Pourtant, et pour cette rencontre sans enjeu pour le Portugal, le sélectionneur Luiz Felipe Scolari a en effet décidé de se passer de cinq titulaires avertis lors des deux premiers matchs : Cristiano Ronaldo, Deco, Pauleta, Nuño Valente et Costinhal ! Ce choix devrait en principe ravir les Mexicains qui n'avaient besoin que d'un point pour accéder aux huitièmes de finale.

Mais le Portugal n'entendait pas faciliter la tâche à leurs adversaires du jour. Les joueurs incorporés par Scolari ont mis à cœur à vouloir gagner le match. Ils ont fait assaut de tous leurs atouts pour enlever les trois points de la victoire.
Ils abordèrent le match avec détermination. Mais les Mexicains, très motivés, allaient reprendre la direction du jeu après avoir laissé passer une chaude alerte des Portugais. On croyait dès lors connaître la valeur des protégés de Scolari.

A la première attaque, ils ouvrirent le score par Marniche, ce jeune attaquant insatiable. Sur un service côté gauche, l'attaquant portugais, d'un tir surprend le gardien mexicain Sanchez dès la 6e minute. Véxés d'être menés au score, les Aztèques passent résolument à l'attaque. Ils multiplièrent leurs actions offensives que la défense portugaise a du mal à contenir.

Alors que le Mexique cherchait à égaliser, c'est encore le Portugal qui allait doubler le score. En effet, à la 24e minute et suite à un corner tiré par Figo, le défenseur mexicain Marquez touche de la main le ballon, le penalty qui s'en est suivi fut transformé par Simao Sabrosa. A 2-0, on pensait que le Mexique était dépassé et ne pouvait revenir au score ou tout au moins réduire la marque.

Piqués au vif, les coéquipiers de Bravo attaquent à outrance. Ils seront récompensés de leurs efforts à la 29e minute quand Bravo, chargé de tirer un coup-franc, effectue un centre parfait et repris victorieusement par Fonçeca de la tête. A 2-1, le Mexique nourrissait encore l'espoir d'égaliser. Il s'offrit l'occasion à la 56e minute quand l'arbitre lui accorde un penalty, raté par Bravo. Dans l'action, le référé de la partie expulsa Perez, un joueur du Mexique.

Réduits à 10, les Aztèques ne désarment pas. Ils jouent avec fougue et détermination dans le but de rejoindre le Portugal au score. Dominé au cours de la deuxième mi-temps, le Mexique s'engage à fond, mais en vain, le Portugal désireux de terminer ce premier tour de la compétition sans défaite, lui a compliqué la tâche.

Et c'est sur le score donc de 2-1 que le match s'est terminé, le Portugal s'assurant par la même occasion une nouvelle victoire, la troisième de sa campagne au Mondial en cours. Le Mexique, lui, malgré sa défaite, est qualifié pour les huitièmes.

Dans l'autre match du groupe D, l'Iran et l'Angola ont fait match nul (1-1) à Leipzig. C'est l'Angola qui a ouvert le score par Flavio (60e minute) avant que l'Iran n'égalise par Bakhtiarizadih.
 
 
 
Ali Hassouni | LE MATIN