zizvalley errachidia
Pharmacies : bouillottes introuvables…… et à risques
Publié Le 06 / 12 / 2012 à 20:47 | Dans Divers | 1275 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
Depuis la tombée des premiers froids de la mi-novembre, j’ai opté pour la solution de la bouillotte ,comme les hivers précédents. J’ai dû faire le tour de plusieurs pharmacies de la ville d’Errachidia sans réussir à avoir un article vendu depuis toujours sans ordonnance , sans facture ;sans la moindre référence du producteur ou du vendeur…. Comme de l’épicerie au souk populaire !!!! .Je suis tombé enfin sur un « vendeur » à lunettes, du coté du marché central, qui m’en a trouvé une ; avec un bel étui de coton orange à carreaux, il a osé me jurer, avec son âge , qu’il en a chez lui depuis trois années .Ma fameuse bouillotte a crevé la première nuit, trois heures après son remplissage. Heureusement que j’avais pris la précaution de l’envelopper dans une épaisse serviette de coton .sinon je serais encore avec les brûlés à l’hopital .
La première mésaventure oubliée, et le froid aidant, j’ai repris mon tour de pharmacies , je n’ai encore rien trouvé ; mais j’ai appris de drôles de choses : vous tombez souvent sur des jeunes vendeuses(pas d’infirmières) n’ayant jamais entendu le mot bouillotte .Il y en a même une , l’air un peu bête, qui m’a déclaré qu’elle usait d’une bouteille d’eau de javel pour réchauffer son lit et son corps !!! Drôle de « pharmacienne » .
J’en suis toujours à me demander si la bouillotte, était un article de droguerie ou un produit médical ? et comment les pharmacies vendent ce genre de produit qui peut faire des catastrophes sans ordonnance et sans facture .
Un consommateur marocain

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=