zizvalley errachidia
VIOLENCE COMME MOYEN D'EXPRESSION !!!
Publié Le 21 / 04 / 2012 à 22:35 | Dans Créations Littéraires | 2272 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
Il n'est plus à démontrer que ce phénomène mal sain prend, malheureusement, des proportions alarmantes dans différents domaines, sous divers aspects.
Il arrive souvent que ce drole moyen d'expression tourne contre la personne de son auteur lui-meme qui se suicide ou s'immole.
VIOLENCE DANS LA RUE.
Notre rue connait quotidiennement des actes destructeurs dont les biens publiques sont la cible préférée.
Ici, on casse un lampadaire ; là-bas on bousille un guichet automatique : un peu plus loin on arrache un téléphone publique ; ailleurs les vitres des établissements publiques sont constamment brisées etc...
D'autre part, les chauffards violent le code de la circulation routière , brulent le feu rouge , ne respectent ni "stop" ni "la priorité à droite" ni "la vitesse limitée" etc...
Ceci dit, combien de passantes sont victimes d'humiliation , de harcèlement sexuel, parfois meme d'enlèvement et kidnappage !!!
VIOLENCE SCOLAIRE
Force est de constater ces dernières années que la violence scolaire qui était , jusqu'à une date récente , étrangère à notre culture fait couler de grandes quantités d'encre dans les journaux et occupe une large place dans les moyens audiovisuels.
Violence aux degrés de gravité différents allant de la mort aux simples menaces et insultes en passant par l'agression , le harcèlement , le chatiment corporel , la pédophilie etc...
Violence dont ni le personnel administratif ni le corps enseignant ni les apprenants ne sont , malheureusement , épargnés:
- Celui-ci tabasse son professeur pretextant qu'il lui adonné une mauvaise note.
- Celui-là poignarde son ami de classe à la suite d'une simple rixe.
- Celles-ci font l'objet des harcèlements quotidiens.
- Ceux-là exploitent la naiveté des petits innocents pour satisfaire leurs besoins bestiaux.
- D'autres encore ne trouvent sur qui projeter leurs propres problèmes et leur sadisme que sur les élèves qui leur sont confiés etc...
Aussi avons-nous droit , devant ces actes immoraux de nous poser les questions suivantes:
- 1) Est-ce-que les établissements scolaires qui étaient jadis un lieu sacré ou l'on façonnait les hommes de demain dévient-ils des objectifs qui leur sont assignés ?
- 2) Commencent-ils à se transformer , au contraire , en champs fertiles ou nos adolescents qui interprètent mal le sens de la liberté et les droits de l'homme deviennent des moyens dociles entre les mains des malhonnêtes mafiosistes pour écouler facilement leur sale marchandise : différentes sortes de drogues, en l'occurrence , qui mènent à la perdition scolaire et en fin de compte à la délinquance ? Qu' on sache bien que la liberté de chacun s'arrète là ou commence celle de l'autre et que nul ne peut revendiquer aucun droit s'il ne s'acquitte pas tout d'abord et convenablement de ses devoirs !
- 3) Le role éducatif des parents qui était autrefois capital a-t-il cédé définitivement place à la télévision et l'internet dont les enfants ont tendance à n'ètre influencés que par le coté négatif ? Un controle permanent et rigoureux devant ces épées à double-tranchants s'avère nécessaire voire obligatoire ! Orientons donc nos petits tout en leur montrant comment cueillir des roses sans se faire piquer par les épines !
Mais qui va orienter et controler qui ? !!! On trouve souvent, malheureusement, toute la famille : parents et enfants assis sur le mème pied d'égalité devant le petit écran des heures durant, avalant ensemble, tout crus ,aussi bien le bon que le mauvais.
Ceci dit , il relève donc du devoir de tout le monde : ministère de l'éducation nationale , autorités locales ,divers élus , sureté nationale , gendarmerie royale , associations civiles , parents d'élèves etc...d'œuvrer de paire afin d'étouffer dans l'œuf ce phénomène qui ne cesse d'envahir à une allure effrayante nos établissements scolaires , ternissant ainsi , l' image de notre société très pudique.
L'avenir de toute nation dépend , en grande partie , d'une éducation et d'un enseignement basés sur les bonnes relations verticales et horizontales et ie respect mutuel entre l'administration , l'enseignant , l'apprenant , la famille etc...
VIOLENCE SPORTIVE
De nos jours , la violence commence à envenimer les compétitions sportives aussi bien chez nous que sous d'autres cieux.
En effet, qui de nous n'a pas un jour assisté ou vu sur le petit écran des actes de vandalisme causant d'énormes dégats aussi bien humains que matériels ?
Le sport commence-t-il à nager contre le courant des nobles objectifs pour lesquels il est initialement conçu ?
A-t-il cessé de s'ériger en moyen sur et fiable de rapprochement permettant de bien comprendre , accèpter et respecter l'autre quelle que soit sa nationalité , sa couleur , sa religion sa langue , sa classe sociale , sa culture , son étiquette politique etc...
Les stades se transforment-ils , à leur tour , en champs fertile pour cette vague effrénée de violence à l'instar des établissements scolaires ?
Sachez Messieurs-Dames qu'ètre sportif au sens large de l'expression consiste à accèpter avec un esprit sportif les trois résultats possibles à savoir: gagner , égaliser , perdre !!!
En guise de conclusion , il n'y a mieux que de rappeler que le sport qui a pu , jusqu'à une date récente , réussir là ou la politique a échoué commence , malheureusement , à perdre ses innombrables vertus !!!

M'HAMED RASSAM
ERFOUD

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=