zizvalley errachidia
Moune d' "Rythme
Publié Le 21 / 02 / 2011 à 23:46 | Dans Créations Littéraires | 1318 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
A la mémoire de Feu Nbark ou Al Arbi ( NBA),le jeune poete, chanteur et compositeur amzigh décédé il y a 40jous.

« Moune d' "Rythme » !!

Répétais-tu

Pour harmoniser les déséquilibres

Dont celui qui

Aujourd’hui,

Nous précipite dans l’abyme de te perdre.


" Moune d'"rythme !!

Pour que la voix

Clés des sons en main

Puisse encenser

Au parfum du terroir

Aux sonorités ancestrales de Tallount (2)

Qui mêle le sourire à la larme

Le verbe et le geste

Qui valsent

Pas plus vite…

Pas moins vite que la musique

Et le souffle de vie.


" Moune d' " rythme !!

Ressuscite même après la mort

Les chants déclamés dans le silence

Des nuits sombres

Des temps ingrats

Des années de vaches maigres

Des palmiers déracinés par le vent

Rabougris par le froid

Brûlés par le soleil

Afin que la parole renaisse de sa cendre

Epouse la sagesse des ancêtres

Et se parfume de fierté et de bravoure.


" Moune d' " rythme

Gratte encore ta rime

Affûte le verbe sur le rocher

D’une culture aux dimensions de Saghro.

L’oasis bercé au rythme des palmes dansants

Nourrira encore tes rêves

Qui vite ont trahi tes espoirs.


" Moune d' " rythme NBA !!

Tu as encore du temps

A faire vibrer nos âmes

Puisque

Nous avons encore le souffle

De valser au rythme de tes mots

Qu’on érige au dessus de nos voix étouffées

De te voir partir

Déserter les feux de la rampe

N’en déplaise aux grincements du rythme naissant.

Le temps est l’assassin de nos amours

Suspendus au destin.


NBA !!

Ce soir,

Permets moi de t’offrir cette gerbe de mots

Ce chapelet de prières serties dans la douleur

Pour te dire :

Dors tranquillement NBA,

Le palmier recouvrera son feuillage

Retrouvera son nom

Et continuera à nourrir nos rêves.


(1)Moune : mot Amazigh signifiant littéralement « Accampagne », dans le sens de garder le rythme.

(2) Tallount : mot amazigh. Tombourin, instrument de musique.

(3) NBA : diminutif de Mbarek, on dit en Tamazight N’barche ou Nbark

Mohamed Agoujil

Commentaires article
Commentaire N°1 Posté par : Rassam M'hamed Le 22 / 02 / 2011 à 07:56 Adresse IP: 81.192.39.199
Je remercie Mr Mohamed Agoujil pour le témoignage qu'il a exprimé à l'égard
du regretté NBA à travers un style poètique très fin et émouvant qui incite la jeunesse amazighie à garder toujours l'espoir tout en emboitant le pas dans le chemin tracé par le défunt puisse le Tout Puissant avoir, en sa sainte misèricorde, son ame.
Commentaire N°2 Posté par : UN cofrère Le 24 / 02 / 2011 à 00:51 Adresse IP: 41.140.167.158
Avec tous mes respects SI Med Agoujil .Permettez moi de vous que vous aussi
vous avez bien su Atmounte d' "Rythme ,de la culture n' tmazirte et plus spécialement ,la culture Amazighe de notre région en élevant sa voix à travers le Brouhaha des cultures environnantes ;avec l'enchantement de l'encens qui
l'annonce ,accompagnée aussi ,des sonorités ancestrales de l'intonation de l'accent amazigh qui dévoile l'éthique de lamazighité à travers les rimes des vers de proses qui caractérisent l'esthétique thématique de presque vos écrits qui à mon sens tendent à avoir aussi les dimensions du grand SAGHRO qui nous a dévoilé ces dernières années FEU MBARCHE OULAARBI NBA que DIEU ai son âme ...A la tête d'une troupe de jeunes musiciens de souche BERBER SAGHRO BAND qui a fait vibrer les tympans de nos oreilles en criant les maux du vécu de notre société sans qu'OULAARBI arrive à desseins en nous léguant une grande mission à accomplir en nous passant aussi le flambeau de la conservation du patimoine . Fasse le maitre ciel qu'il dorme en paix

ET BRAVO MR AGOUJIL MOHAMED
EN MEMOIRE D'ABOUSALIM
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=