zizvalley errachidia
Commune Rurale de Sidi Ali: investissent dans les Activités génératrices de revenus
Publié Le 02 / 12 / 2010 à 18:48 | Dans Société | 3342 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
L’Agence Japonaise pour la Coopération Internationale (JICA) et la Direction Générale des Collectivités locales (DGCL) s’investissent dans les Activités génératrices de revenus dans la Commune Rurale de Sidi Ali Province d’Errachidia.



La commune rurale de Sidi Ali relève administrativement de la Caida de Taous, du Cercle de Rissani, de la Province d’Errachidia et de la Région de Mèknès Tafilalet. Elle se situe près des frontières Maroco-Algériennes à 80 kms de piste de la Commune de Mcissi. Constituée de Huits villages, cette Commune de 3080 habitants, dont 54 % de femmes, est la plus pauvre Commune du Royaume du Maroc selon le recensement du Haut Commissariat au plan. La population active (personnes dont l’âge est compris entre 15 et 59 ans) représente 51% de la population totale de la commune.


En matière d’infrastructure socio économique, la commune est relativement bien desservie : routes en phase de construction, couverture totale en réseaux électriques et d AEP, existence d’une couverture en réseau téléphonique mobile ainsi que de dispensaires et de deux secteurs scolaires.


L’agriculture et l’élevage extensif constituent les principales activités des habitants. Les éleveurs arrivent à nourrir leur cheptel constitué essentiellement de chèvres (8400 têtes), de dromadaires (1300) et d’ovins (6800) grâce à la pratique de la transhumance. Les cultures pratiquées dans la région sont les céréales, le maraîchage, le henné et le cumin. La région dispose de ressources minières et de gisements de fossiles pouvant jouer un rôle important dans le développement de la commune mais l’ensablement des palmeraies entrave le développement agricole de la commune.

En collaboration avec la Direction Générale des Collectivités Locales (DGCL) et la Province d Errachidia, la JICA met en œuvre depuis 2 ans des projets de développement dans les communes rurales de Sidi Ali, Gheriss ElOloui, Gourrama, Amellagou et Oued Enaam.
Au niveau de la Commune de Sidi Ali, la JICA et ses différents partenaires concrétisent sur le terrain un programme d’activités visant la promotion de l’artisanat (y compris le travail des fossiles) et du tourisme rural en plus de la valorisation des produits de terroir notamment le Henné et le Cumin.

Une commission composée de M. Aoki Toshimichi, Directeur de la JICA, et ses collaborateurs (De Rabat et d Errachidia), Mme Liwaa. Abdelkhalki, Chef du service Plans Développement Economique et Social (DGCL, Rabat), M. Khalid Serhani,(DGCL Rabat), M. Zine Elabidine, Chef de Division des collectivités locales (Province d’Errachidia), M. Tarek Zougagh, Responsable du Programme INDH de la Province d’Errachidia et M. Khalil Trombati, Délégué provincial de l’ Artisanat, s’est rendue dans la Commune de Sidi Ali les 24 et 25 Novembre 2010, en vue de s’enquérir de l’état d’avancement des activités du programme mentionné ci-dessus.

La dite commission a participé à une table ronde sur le développement local organisé au siège de la Commune. Une visite a été effectuée également à une exposition d’artisanat et de fossiles organisée par les Associations locales. La commission s’est ensuite rendue à la maison de la femme (en phase de construction) où le Délégué Provincial de l’Artisanat a expliqué aux femmes que son Département s’occuperait de l’équipement de la Maison (machines à tricoter, Métiers à tisser …), dès l’achèvement des travaux de construction.

La Commission s’est rendue par la suite au gîte d’Etape Sidi Ali où l’Association ADRAR organise un atelier de formation au profit de 17 propriétaires et gestionnaires d’auberges touristiques relevant de cette Commune. Une visite a eu lieu dans la palmeraie du Village Tafraoute où les différents participants à cette mission de terrain ont pu voir une parcelle du Henné et une autre de palmiers dattiers équipée en système d’irrigation goutte à goutte.

Il est à signaler aussi que des prix ont été distribués par les représentants de la JICA, de la DGCL et de la Province d Errachidia à trois élèves de l’Ecole du Village Tafraoute, ces derniers ayant été sélectionnés lors d’une compétition de dessin. L’exercice demandé à ces élèves lors de cette activité parascolaire était de mettre sur papier l’image de la Commune de Sidi Ali dans les quarante ans à venir. Après la remise des prix, il a été expliqué aux populations locales (environ 80 personnes) que tout le monde (parents d’élèves, acteurs locaux…etc.) était responsable de la concrétisation des rêves des enfants de Sidi Ali.

NB : Pour plus d’infos, voir la couverture médiatique de cette activité par la Chaine Marocaine 2M.TV sur le site :http://www.2m.ma, Programme info. Almassaia du 25 Novembre 2010.

Errachidia le 28 Novembre 2010.
Hrou ABOUCHRIF
Association ADRAR

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=