zizvalley errachidia
Mondial-2006: bon démarrage pour la République tchèque et l'Italie
Publié Le 11 / 06 / 2006 à 22:00 | Dans Sport | 1229 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

BERLIN (AFP) - L'Italie, la République tchèque (Gr.E) et, dans une moindre mesure, l'Australie (Gr.F), tous vainqueurs de leur premier match, ont confirmé la tendance des premiers matches du Mondial-2006 de football: les favoris font honneur à leur rang.

L'Italie, faisant fi du vaste scandale qui touche le Calcio et certains de ses cadres (Cannavaro, Buffon), a vaincu une valeureuse équipe du Ghana (2-0) grâce à des buts d'Andrea Pirlo et de Vincenzo Iaquinta .

La Squadra Azzurra n'a pas été sensationnelle mais par rapport aux autres favoris entrés en piste, elle a été nettement moins laborieuse que l'Angleterre face au Paraguay (1-0) et n'a pas souffert comme l'Argentine en fin de match contre la Côte d'Ivoire (2-1).


Le premier but italien a été l'oeuvre d'Andrea Pirlo, décevant cette saison avec l'AC Milan. Servi par Totti sur corner, Pirlo a réussi une merveille de frappe enroulée pied droit qui est venu se loger dans le petit filet de Kingston .


Vincenzo Iaquinta a doublé la mise en fin de match  après un excellent service de Pirlo et une grossière erreur du défenseur Samuel Kuffour.


Un départ idéal pour le grand favori du groupe E, tout juste devancé au classement par son plus sérieux rival, la République tchèque.


Celle-ci n'a en effet laissé aucune chance aux Etats-Unis, battus 3 à 0 grâce à des buts de Jan Koller  et de Tomas Rosicky. Seule contrariété pour les Tchèques, Koller est sorti blessé. Celui-ci a toutefois tenu à se montrer rassurant, expliquant qu'il ne serait pas absent longtemps.


S'ils veulent sortir de ce groupe, où se trouvent aussi l'Italie et le Ghana, les Etats-Unis, quarts de finaliste au Mondial-2002, devront être plus réalistes. Car le remplaçant Johnson a eu beau tenter, de loin, en se jetant sur un centre de Lewis, ou en enroulant son ballon , les Américains ont peu inquiété le gardien tchèque.


Enfin, dans le groupe F, et avant que le Brésil n'entre en scène face à la Croatie mardi à Berlin, l'Australie, longtemps bousculée par le Japon, s'est finalement imposée (3-1) grâce à une fin de match menée tambour battant, avec des buts de Tim Cahill  et John Aloisi.

fr.sports.yahoo.com