zizvalley errachidia
ANGOLA 0 - 1 PORTUGAL
Publié Le 11 / 06 / 2006 à 22:00 | Dans Sport | 1199 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

Le Portugal a difficilement battu une volontaire équipe d'Angola (1-0), ce dimanche 11 juin 2006 lors du deuxième match du Groupe D au stade de la Coupe du Monde de Cologne.

Après une entame idéale concrétisée par un but de Pedro Miguel Pauleta (4'), l'équipe lusitanienne a peiné pour se mettre à l'abri, chose qu'elle n'a pu réaliser, les Palancas Negras étant même près d'égaliser en fin de rencontre. Le Portugal devra montrer un autre visage pour reprendre la première place du groupe au Mexique.


Le film du match :
1' : Les Portugais ne sont pas là pour amuser la galerie et ils le font savoir dès l'entame aux Angolais. Pauleta s'engouffre dans une brèche après 15 secondes de jeu et voit son tir croisé frôler le montant gauche de João Ricardo.

4' : La défense africaine prend l'eau, mais cette fois Pauleta ajuste mieux sa mire. Il faut dire qu'il lui suffisait de pousser le ballon aux fond des buts après une superbe accélération de Luis Figo, qui prend de vitesse Jamba et offre l'ouverture du score au Parisien (1-0).

11' : L'Angola réplique par le truchement de Mendonca, qui tente sa chance de loin. Mais Ricardo veille au grain.

15' : Intenable, Pauleta profite d'un bon service sur le côté droit pour semer la pagaille dans la surface angolaise. Devançant la sortie de João Ricardo, il frappe sans contrôle et voit le ballon raser le montant gauche africain.

23' : A la suite d'un joli une-deux entre Simão Sabrosa et Cristiano Ronaldo, le joueur de Benfica envoie le cuir sur la transversale. Le gourmand mancunien semble mécontent ; sans doute aurait-il préféré voir son coéquipier lui remettre le ballon…

24' : Mateus, appelé de dernière minute dans l'effectif angolais, s'échappe le long de la ligne de fond lusitanienne et adresse une bonne frappe du droit qui ne trouve pas le cadre.

25' : Sur un bon centre de Loco depuis son aile droite, le capitaine angolais Akwa déclenche l'hystérie dans les tribunes avec un superbe retourné acrobatique. Dommage qu'il passe au-dessus…
35' : Sur un corner, Figo trouve Cristiano Ronaldo, malheureux sur ce coup-là, car sa tête est repoussée par la transversale. La défense angolaise était aux abonnés absents.

42' : Servi par Mendonca, Andre contraint Ricardo à une superbe parade.

44' : Le Portugal riposte par le biais de Cristiano Ronaldo, qui profite d'un service de Miguel pour tester les réflexes de João Ricardo.

João Ricardo a eu chaud

50' : Ronaldo envoie une chandelle sur laquelle João Ricardo manque complètement son dégagement du poing. Heureusement pour les Africains, l'arbitre annule l'action pour une faute sur le portier angolais.

58' : Très menaçant au début du match, Pauleta se rappelle au bon souvenir de tout le monde sur une frappe enroulée. Les Palancas Negras peuvent souffler : João Ricardo, qui a la particularité de ne pas jouer en club, réussit à annihiler la tentative de l'Aigle des Açores.

61' : Cette fois, Pauleta s'essaie au rôle de passeur. Il glisse le cuir à Tiago, mais la frappe du milieu lyonnais – la septième tentative cadrée des Ibériques – s'avère trop molle pour inquiéter João Ricardo.
68' : Confirmant le bon passage de l'Angola, qui semble s'enhardir, Loco se voit offrir une occasion d'égaliser à l'entrée de la surface portugaise. Le joueur temporise et attend le moment opportun pour frapper, mais sa tentative passe largement à côté.

84' : Alors que les supporters portugais ne seraient pas malheureux de voir les leurs doubler la mise, Luis Figo envoie un coup franc dans la surface de réparation, mais Simão Sabrosa ne rabat pas assez sa tête.

89' : Dans le bon finish d'Angola, Mateus voit s'ouvrir devant lui une brèche. Il en profite, mais sa frappe finit dans les gants de Ricardo.

92+' : Maniche voit son tir puissant être claqué au-dessus de la transversale par João Ricardo.


En conclusion...
Comme l'Angleterre et les Pays-Bas avant lui, le Portugal, désigné parmi les favoris d'Allemagne 2006, a dû se contenter d'un maigre succès. Mais après tout, les points comptent plus que la manière. De son côté, l'Angola a réalisé une prestation encourageante pour la suite de la compétition.



FIFAworldcup.com