zizvalley errachidia
ALLEMAGNE 4 - 2 COSTA RICA
Publié Le 08 / 06 / 2006 à 22:00 | Dans Sport | 1172 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

En ouverture de la Coupe du Monde de la FIFA 2006, les hôtes allemands se sont imposés, ce vendredi 9 juin à Munich, face à de timides costaricains. Des buts de Philipp Lahm, Miroslav Klose par deux fois et Torsten Frings ont suffi à la Mannschaft pour annuler le doublé de Paulo Wanchope.

C’est à une très belle partie inaugurale que le public du Stade de la Coupe du Monde de la FIFA de Munich a pu assister en cette fin d’après-midi. Très rapidement devant au score grâce à Philipp Lahm (6’), l’Allemagne a pourtant éprouvé beaucoup de difficultés en défense. Ainsi Paulo Wanchope a pu égaliser (12’) et même s’offrir un doublé (73’). Entre temps, Miroslav Klose avait fêté de la plus belle des manières son 28ème anniversaire en inscrivant également deux buts (17’ et 61’). La clôture de la marque a été tout simplement splendide grâce à Torsten Frings des 30 mètres (87’).

Grâce à cette large première victoire, les Allemands prennent la tête du Groupe A de cette Coupe du Monde de la FIFA 2006.

Le film du match :

3' : L'Allemand Torsten Frings est l'auteur de la première frappe de la Coupe du Monde de la FIFA, Allemagne 2006, une tentative déviée qui retombe derrière la transversale d'un José Porras battu mais soulagé.

6' : La compétition est bel et bien lancée ! L'arrière latéral gauche Philipp Lahm repique vers le centre et enroule un ballon qui termine sa course au fond des filets costaricains, dans la lucarne gauche du gardien. L'Allemagne prend l'avantage (1-0).

12' : Le Costa Rica laisse passer les premières offensives et riposte du tac au tac. Ronald Gómez envoie Paolo Wanchope dans la profondeur, qui se joue du piège du hors-jeu et trompe Jens Lehmann, le portier allemand, d'une frappe à ras de terre (1-1).

17' : Nullement découragée, la Mannschaft repart de plus belle : c'est sans doute l'un des matches d'ouverture les plus spectaculaires de l'histoire. Le capitaine Bernd Schneider s'échappe sur l'aile droite et sert Bastian Schweinsteiger dans la surface. Son centre-tir trouve sur sa trajectoire Miroslav Klose, qui n'a plus qu'à pousser le ballon au fond des filets. L'Allemagne reprend la main (2-1).

24' : Klose prend sa chance de loin. Porras est sur la trajectoire mais il relâche le cuir. Aucun Allemand n'a suivi.

38' : Wanchope donne des sueurs froides aux spectateurs locaux lorsqu'il se retrouve seul devant Lehmann. Mais son lob passe à côté et l'arbitre assistant avait de toute façon levé son drapeau, signalant un hors-jeu. 

40' : Sur un coup franc à 18 mètres, la frappe enroulée du buteur allemand Lukas Podolski frôle la barre. Les spectateurs ont vibré au cours d'une première mi-temps à couper le souffle.
Aucun répit

46' : On joue depuis à peine 30 secondes dans la seconde période quand l'Allemagne repasse déjà à l'attaque. Podolski déclenche une nouvelle frappe surpuissante que Porras n'est pas malheureux de voir passer un mètre au-dessus de sa transversale.

48' : Mais les Ticos ne sont pas venus à Munich pour montrer le maillot et laisser toutes les initiatives aux locaux. Sur un corner, Danny Fonseca parvient à se défaire du marquage, mais sa tête plongeante passe juste à côté du montant droit de Lehmann.

55' : Porras doit faire appel à ses talents de sprinteur pour empêcher Per Mertesacker de mettre à profit une ouverture dangereuse. Heureusement que le portier costaricain veillait au grain !

61' : L'Allemagne prend le large ! Candidat au Soulier d'Or adidas, Klose marque son second but de la soirée, son septième en Coupe du Monde de la FIFA. Lahm délivre un centre menaçant qui rebondit sur le défenseur Michael Umana ; l'attaquant du Werder de Brême voit sa tête repoussée par Porras, mais il suit son action et catapulte le ballon au fond des filets (3-1).

73' : Comme lors du premier acte, Wanchope remet les siens dans le match. Grâce à un bon ballon piqué de Walter Centeno, l'ancien attaquant de Manchester City trompe à nouveau l'arrière-garde allemande et s'en va prendre Lehmann à contre-pied. C'est la deuxième fois que le portier des Gunners se retrouve exposé suite à un flottement de sa défense… (3-2).

79' : Sur un corner, le grand Mertesacker met sa tête et contraint Porras à réaliser un superbe arrête réflexe. 

87' : Le quatrième but allemand est encore à mettre au crédit du Werder de Brême. Le milieu de terrain Frings apporte une conclusion tout à fait adéquate à ce superbe match d'ouverture. Des 25 mètres, il assène une surpuissante frappe de l'extérieur du droit que Porras ne peut qu'effleurer au prix d'un plongeon désespéré. Quelle trajectoire ! (4-2).
En conclusion...
L'Allemagne n'aurait pas pu mieux négocier son entrée en matière. La voilà avec trois points et une reluisante collection de quatre buts dans la musette. Reste toutefois à apporter quelques réglages au piège du hors-jeu, qui a joué deux vilains tours à la Mannschaft. A surveiller donc.

fifaworldcup.yahoo.com