zizvalley errachidia
L'agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris adopte son programme d'action pour 2010
Publié Le 08 / 02 / 2010 à 23:00 | Dans Divers | 5302 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article
L'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris, qui a tenu, lundi à Errachidia, son premier Conseil d'Administration, a adopté son programme d'action pour l'exercice 2010, doté d'un budget estimatif de près de 25,5 millions dhs, dont 22,5 millions dh dédiés à l'investissement.

Essentiellement financé par les subventions de l'Etat, ce budget ira principalement aux actions visant à conserver, préserver, protéger et évaluer les ressources en eau dans la zone d'intervention de l'Agence, soit un montant de près de 12 millions dh.

Le CA qui a également approuvé le statut du personnel de l'agence, a appelé à l'élaboration d'un plan directeur d'aménagement intégré des ressources en eau relevant de la zone d'action de l'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris.

Présidant cette rencontre à laquelle ont pris part la majorité des membres du CA, le Secrétaire d'Etat chargé de l'eau et de l'environnement, M. Abdelkebir Zahoud a souligné l'importance des actions programmées pour traduire dans les faits deux grands principes, en l'occurrence le droit des générations futures à l'eau et la valeur économique et sociale qui permet d'assurer la viabilité de beaucoup de projets de développement.

"C'est pour cela, a ajouté le secrétaire d'Etat, qu'il est capital d'instaurer deux normes majeures, à savoir l'usager payeur et le pollueur payeur, qui servent à valoriser cette richesse", appelant à suivre une démarche souple et progressive quant à l'application de redevance d'utilisation du domaine public hydraulique.

Les efforts déployés par le Maroc en matière de gestion hydrique ainsi que l'arsenal juridique portant organisation de ce secteur, a-t-il indiqué, ont pu ériger le Maroc parmi les pays qui disposent d'une bonne gouvernance hydrique reconnue à l'échelle internationale, ajoutant que l'expérience du Royaume est souvent présentée en exemple à suivre.

Par ailleurs, les membres du CA ont mis l'accent sur la nécessité d'aménager et d'entretenir les Khettaras locales à même d'assurer la stabilité des gens et de revoir certaines traditions relatives à la répartition des ressources hydriques, dans l'objectif de réaliser la justice hydrique.

Pour sa part, le gouverneur de la province d'Errachidia, M. Abdellah Amimi a qualifié la tenue de ce CA d'"événement historique", dans la mesure où la gestion hydrique occupe une place de choix dans les stratégies de développement de la province d'Errachidia.


L'Agence du bassin hydraulique du Guir-Ziz-Rheris a pour mission d'élaborer le plan directeur d'aménagement intégré des ressources en eau.

L'agence a pour missions, entre autres, de délivrer les autorisations et concessions d'utilisation du domaine public hydraulique prévues dans le plan directeur, de réaliser toutes les mesures piézométriques et de jaugeages ainsi que les études hydrologiques, hydrogéologiques, de planification et de gestion de l'eau.

Selon l'article 20 de la loi 10-95 sur l'eau, l'agence est chargée de réaliser les infrastructures nécessaires à la prévention et à la lutte contre les inondations en collaboration avec les collectivités locales et de fournir toute aide financière et toute prestation de service, notamment d'assistance technique aux personnes publiques ou privées qui en feraient la demande.

La zone d'action de l'agence qui intéresse trois régions économiques (Meknès-Tafilalet, L'Oriental, Souss Massa Drâa), et quatre provinces (Errachidia, Figuig, Ouarzazate et Zagora), compte une population totale de plus de 800 mille personnes, dont 70 pc issues du monde rurale.

Outre un climat en majorité saharien, la zone d'action de l'agence connaît la prévalence d'une végétation très rare, à l'exception des palmeraies localisées autour des points d'eau, avec une agriculture dominée par la micropropriété.

A côté de l'agriculture, la zone d'action de l'agence voit fleurir le secteur de l'artisanat, l'activité minière, et depuis plus d'une décennie des activités touristiques, vu la diversité de ses potentialités naturelles, la richesse de son patrimoine historique et culturel et une importante variété tribale et ethnique.

Le potentiel pluviométrique de la zone d'action de l'agence est variable selon les bassins. Ainsi, le bassin de Guir connaît le potentiel le plus élevé avec 1905 Mm3, suivi de Ziz avec 1553 Mm3 et celui de Rheris avec 1472 Mm3 et le bassin de Maidar avec le potentiel le plus bas, soit 915 Mm3.

Pour ce qui est du taux d'urbanisation, il est nul à Zagora, faible à Figuig, alors qu'il atteint 40 pc à Ouarzazate ou l'essentiel de la population urbaine est concentrée au niveau du centre de Tinghir et 34 pc dans la province d'Errachidia où l'essentiel de la population urbaine se concentre autour des centres d'Errachidia, Erfoud, Rissani, Goulmima, Tinjdad et Rich.

MAP

Commentaires article
Votre nom:
Votre E-mail:
Message:
code: 1+5=