zizvalley errachidia
La société civile de Meknès-Tafilalet dénonce le silence de la communauté internationale face aux agressions israéliennes
Publié Le 29 / 07 / 2006 à 22:00 | Dans Art & Culture | 1331 Lectures | E-mail Article | Imprimer Article

Meknès, 30/07/06 - Un collectif de plus de vingt associations de la région de Meknès-Tafilalet ont dénoncé, samedi, le silence de la communauté internationale à l'égard des agressions israéliennes contres les peuples libanais et palestinien.

Lors d'un meeting organisé samedi soir à la salle du Palais des Congrès-Hamria par le comité associatif de soutien aux causes de la nation sous le thème "stopper la tragédie", les acteurs de la société civile ont fait savoir que cette manifestation visent à lancer un "cri d'alarme" pour attirer l'attention sur la gravité des conditions dramatiques que vivent les peuples frères arabes du Liban et de Palestine, victimes des bombardements israéliens.

Les acteurs associatifs ont tenu à préciser que l'Etat Hébreu continue de faire fi du droit et des conventions internationaux en détruisant les infrastructures et les économies des libanais et des palestiniens et en tuant des civils.

Réitérant leur solidarité et leur soutien aux peuples libanais et palestinien, les manifestants ont scandé des slogans condamnant la "guerre sans merci" menée par Israël contre le Liban et la Palestine et appelé à une action pour éviter que ces deux pays ne sombrent dans une catastrophe humanitaire.

Face à l'agression que mène actuellement l'armée israélienne, les peuples palestinien et libanais n'ont plus que la résistance pour le recouvrement de leurs droits, estiment-ils.


MAP